Comme des coups de becs sur la vitre

Le projet socio-artistique 2019 des ateliers

Théâtre, Peinture, Art@City et Côté Jardin

En décembre 2018, nous avons été interpellé.e.s par les « coups de becs sur nos vitres«  des mouvements sociaux des adultes en Gilets Jaunes pour plus de justice sociale et de la jeunesse pour plus de justice climatique. Nous avons ainsi choisi de réfléchir à ces deux questions cruciales dans le monde d’aujourd’hui pour notre nouveau projet socio-artistique Un projet inédit mêlant justice climatique, urbanisme, droits des femmes et des personnes minorisées ou invisibilisées.

_____

Les ateliers de Théâtre, PeintureArt@City et Côté Jardin ont aussi tenté de travailler cette année dans un esprit « glocal », (penser global et agir local). notamment en agissant sur notre environnement immédiat, la rue et le bloc de maisons autour de l’association dans la pointe Nort-Est d’Etterbeek et sur les trois frontières d’Etterbeek, Schaerbeek et Woluwé, en allant à la rencontre de nos voisin.e.s à travers différentes activités créatives et participatives mais surtout en se laissant inspirer par les rues et ses habitant.e.s autant au niveau pictural que théâtral.

Ce projet socio-artistique s’est déroulé en plusieurs étapes :

1) « L’apéro du Tour du bloc » : le vendredi 1 mars 2019 de 18h00 à 21h30 pour un moment convivial avec les habitant·e·s du quartier afin de leur présenter notre association et nos projets et écouter leurs idées et leurs témoignages sur le quartier;

2) « Journées Portes Ouvertes Tour du Bloc»: les mardi et mercredi 19 et 20 mars 2019 de 13h à 18h30: «Viens faire le Tour du bloc», une exposition, des performances théâtrales du travail en cours, des ateliers participatifs de peinture et une balade culturelle et ludique dans notre Bloc;

3) des discussions formelles et informelles sur la justice sociale et climatique;

4) des projections de films et documentaires sur ces thématiques ;

5) des participations aux manifestations pour le climat et les droits des femmes et des actions écologiques et solidaires dans le quartier (jardinage dans la rue, boîte à livres dans la rue, actions de recyclages, etc);

6) l’inspiration de Jane Jacobs (1916-2006), activiste et urbaniste américaine devenue une référence pour comprendre, organiser, concevoir et construire les villes. Elle a écrit : « Déclin et survie des grandes villes américaines » en 1961. Pour elle, ce qui rend justice à la ville, c’est la marche et la rue. Pour Jane Jacobs, « un quartier n’est pas seulement une réunion d’immeubles, c’est un tissu de relations sociales, un milieu où s’épanouissent des sentiments et des sympathies » et « dans nos villes, nous avons besoin de toutes les formes de diversité possibles, entremêlées de façon à se compléter les unes les autres »;

7) des partenariats avec Le Senghor, centre culturel d’Etterbeek, la Cohésion sociale d’Etterbeek et le CEC Collectif des femmes de Louvain-la-Neuve ;

8) des ateliers de découverte musicale avec la violoncelliste Véronique Binst ; 

8) la conception et la réalisation d’une pièce de théâtre au Senghor, centre culturel d’Etterbeek, les 4 et 5 juillet 2019 

9)  la conception et la réalisation d’une exposition, d’une vidéo sur les voisin.e.s et d’une projection pendant le spectacle;

10) reprise du spectacle et de l’exposition le 8 novembre 2019 à 20h15, avec un atelier participatif pour les assocaition et écoles de 13h à 16h, dans le cadre du Mois de la Solidarité organisé par la Cohésion sociale, cette année sur le thème de la justice climatique.

 

_____

LA PIÈCE

Un spectacle amusant, émouvant et musical pour parler du monde d’aujourd’hui.

Une création collective de la Compagnie Côté Cour, troupe de théâtre multiculturelle d’Etterbeek, dirigée par Viviane Wansart.

Dans une wasserette, un petit salon lavoir du haut de la rue de Linthout à Etterbeek, des voisins et voisines cocasses et sympathiques se rencontrent, se cognent, se confrontent ou se soutiennent autour d’une lessive et de trois inquiétudes : la rumeur de la démolition de leur quartier, la disparition d’un jeune et les changements climatiques. Rapidement, un plan de lutte se met en route pour affronter l’imposant ministre qui habite de l’autre côté de la rue… 
Un texte riche, intéressant et original inspiré par le quartier de la pointe nord-est d’Etterbeek et entièrement écrit par la compagnie. 

Avec sensibilité, humour, simplicité, naturel, colère ou rires, les comédiennes et les comédiens se mettent à nu et nous emmènent dans une valse de réflexions, de questionnements, de poésies et de pas de danse ! 

Les notes du violoncelle de Véronique Binst s’accordent en douceur aux voix vibrantes des personnages.
Un spectacle pour tous, à partir de 10 ans

. 

« Un quartier n’est pas seulement une réunion d’immeubles, c’est un tissu de relations sociales, un milieu où s’épanouissent des sentiments et des sympathies. »  Jane Jacobs  

 

//////////LA TROUPE

Ecrit et joué par : Jocelyne Bidart, Anne Bourtembourg, Colette Boet, Julie Demey, Claude Félix, Evangelos Gounaris, Pascale Janson, Isabelle Ling, Giorgos Sapountzoglou, Colomba Vargas, Alain Vincent, Carine Wattier, etc.
Mise en scène  et scénographie : Viviane Wansart
Assistant à la mise en scène : Giorgos Sapountzoglou
Musiques : Véronique Binst (violoncelle)
Régie son et lumières : Le Senghor
Vidéo : Yasmina Broccoleri et les voisin.e.s
Peintures : Diane van den Bloock, Aude Van Diest, Axel Geeregat, Stéphane Le Goulm, Olivier Timmermans
Animation de l`atelier peinture : Roxana Alvarado 
Graphisme : Carolina del Valle
Photos :   Michele et Cristina Ottoveggio – Ifrò TV