« Comme un coup de bec sur la vitre »

Le projet socio-artistique 2019 des ateliers de Théâtre, Peinture, Art@City et Côté Jardin

Alors que nous terminions les représentations de notre spectacle « D’Antigone à #WeToo », dans les ateliers Théâtre, Peinture, Art@City et Côté Jardin, nous avons été interpellé.e.s fin 2018-début 2019 par les « coups de becs sur nos vitres«  des adultes en Gilets Jaunes pour plus de justice sociale et de la jeunesse européenne pour plus de justice climatique. Nous avons ainsi choisi de réfléchir à un nouveau projet socio-artistique autour de ces deux questions cruciales dans le monde d’aujourd’hui.

Dans l’atelier de Théâtre, le personnage et la tragédie d’Antigone de Sophocle continuent de nous habiter et de nous tendre la main pour approfondir la thématique de la désobéissance,  de la responsabilité de nos actes et d’une prise de parole contre toutes les formes de domination et d’injustices. L’atelier Peinture essaye de traduire l’idée de justice par les matières, les techniques et les couleurs. Les ateliers Art@City et Côté Jardin, quant à eux, ont imaginé travailler sur notre environnement immédiat, le quartier autour de l’association, dans l’esprit « glocal », penser global et agir local. Ces deux ateliers aimeraient ainsi rencontrer ses habitant·e·s à travers différentes activités participatives que nous pourrions imaginer petit à petit.

 

Ce projet socio-artistique se déroulera en diverses étapes :

1) « L’apéro du Tour du bloc » : le vendredi 1 mars 2019 de 18h00 à 19h30 pour un moment convivial avec les habitant·e·s du quartier afin de leur présenter notre association et nos projets et les rencontrer avec leurs idées et leurs ressources;

2) « Journées Portes Ouvertes»: les mardi et mercredi 19 et 20 mars de 13h à 18h30: «Viens faire le Tour du bloc» : une exposition, des performances théâtrales du travail en cours, des ateliers ouverts et des promenades artistiques et ludiques du quartier;

3) des causeries populaires sur des thématiques de justice sociale et de justice climatique;

4) des projections de films et documentaires sur ces thématiques et des sorties culturelles;

5) des participations aux manifestations pour le climat et les droits des femmes et des actions écologiques et solidaires dans le quartier (veillées, jardinage dans la rue, donnerie, etc);

6) se laisser inspirer par Antigone (Sophocle) et Jane Jacobs (1916-2006), activiste et urbaniste américaine devenue une référence pour comprendre, organiser, concevoir et construire les villes. Pour elle, ce qui rend justice à la ville, c’est la rue. Pour Jane Jacobs, « un quartier n’est pas seulement une réunion d’immeubles, c’est un tissu de relations sociales, un milieu où s’épanouissent des sentiments et des sympathies » et « dans nos villes, nous avons besoin de toutes les formes de diversité possibles, entremêlées de façon à se compléter les unes les autres »;

7) développer nos partenariats avec Le Senghor, centre culturel d’Etterbeek, le CEC Collectif des femmes de Louvain-la-Neuve et Les Cliniques de l’Europe; 

8) et enfin, conception et réalisation d’un spectacle et d’une exposition au Senghor, centre culturel d’Etterbeek et ailleurs.

 Animateur.rice.s : Roxana Alvarado, Michel Berckmans, Carolina Del Valle, Giorgos Sapountzoglou et Viviane Wansart. Stagiaire : Yasmina Bruccoleri.